Estrangelo et composition

Dans le cadre des Incontournables d'Interligne à Éghezée, les 14, 15 et 16 juillet 2021
Animé par Geneviève Ensch

Compte rendu

Étrange, étrange que cette écriture estrangelo …
Etymologiquement, estrangelo se traduit en grec : ce qui est arrondi. Cette écriture est la forme la plus ancienne de l’alphabet syriaque. Alphabet qui se situe entre l’araméen et l’arabe.
S’il est issu effectivement du premier, il a de surcroît suggéré le deuxième.

On compte trois types d’écritures dans le syriaque : l’estrangelo, le serto et le madnhoyo.
Cette graphie s’écrit de droite à gauche.
C’est une écriture cursive, certaines lettres sont rattachées les unes aux autres. L’alphabet est composé de 22 lettres. Elles sont, en principe toutes des consonnes et les autres petits signes utilisés seraient des indications de voyelles.
L’estrangelo n’est presque plus pratiquée de nos jours.
Geneviève Ensch, après nous avoir alléché sur le programme de ces trois jours, distribue un extrait d’un texte en estrangelo.

Nous allons plus privilégier le signe et nous allons travailler de gauche à droite.
À nous de nous approprier les signes, des séquences qui nous plaisent et de les travailler.

Geneviève nous donne des consignes sur les instruments à utiliser, cela va de la pipette à l’abaisse-langue en passant par la plume palette, le crayon de papier, celui de couleurs, la plume fine ….

Nous avons utilisé pas mal d’encre et testé la vitesse de coagulation du brou de noix sur certaines de nos feuilles et quand le papier fuse, cela peut donner des signes qui peuvent s'interpréter de bien des façons.
©A.G. ©V.T.
Trois jours intensifs sous une pluie diluvienne qui saccageait nombre de régions dans notre belle Belgique. Au fur et à mesure, Geneviève nous prodigue ses conseils avisés et nous donne des indications pour créer notre livre relié qui clôturera notre stage. ©D.L.
©B.M. ©G.B.
©M.D. ©S.W.
©B.G.

                                                                                   ©V.D.
Merci à toutes les participantes. Nous avons pensé aux absentes pour cause de cave inondée.
Merci à Geneviève Ensch pour ce superbe stage. À quand trois jours sur d’autres thèmes ?
                                                                                                                                        Geneviève