Compte rendu

Boîtes à bijoux, enluminure

Boîtes à bijoux, enluminure

Les 23 et 24 avril 2022
Organisé par Interligne à Éghezée
Animé par Ali Goli

Ce stage était attendu, reporté plusieurs fois depuis deux ans. Nous n’étions pas beaucoup mais nous avons profité des nombreuses explications de notre formateur Ali Goli.
Nous avons, sous les directives de Ali, suivi ses instructions pas à pas.
En partant de la même boîte, nous avons choisi notre motif. Motifs qui sont des reproductions de carreaux ou d’enluminure datant des 12e et 13e S. 
Il nous faut décalquer les traits principaux pour centrer le motif sur le couvercle.
Là, nous passons à la mise en couleurs, couleurs savamment mélangées par Ali. 
Notre patience sera mise à rude épreuve car les motifs sont petits et nous devons être les plus précises possible. 
Entre le pinceau de remplissage, celui qui nous aide pour les contours, nous jonglons. Il existe des difficultés importantes à surmonter : les mains et les visages. C’est avec un pinceau « magique » et une précision qui nous laisse bouche-bée qu’Ali trace les yeux, le nez, la bouche, les doigts … le tout suivant les règles de construction des visages et des mains.
Retoucher les mains, marquer les plis du tissu, des ceintures, du turban et nous sommes prêts à vernir notre boîte et son couvercle. 

Avant, Ali nous a cerné les coins de traits fins dorés.

Avant de nous quitter, Ali nous a donner 10/11 traits à travailler afin de les maîtriser pour les prochains stages.

Un très beau stage, reposant, calme et enchanteur.
Merci à tous pour ces moments passés à écouter Ali nous raconter les miniatures et enluminures iraniennes. Merci à Ali pour les livres livrés : 6 kg par livre ! S’il nous prenait l’envie de tout recopier …
Merci pour les échanges et vivement fin octobre pour un week-end sur les papiers teintés.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Art Nouveau : De l’enluminure médiévale à l’art...

Art Nouveau : De l’enluminure médiévale à l’art...

Les 26 et 27 mars 2022, organisé par Interligne à Saint-Marc
Animé par Béatrice Balloy

Béatrice Balloy, pour ce seul stage de 2022, nous a concocté des journées d’enluminure qui nous ont fait plonger dans la fin du 19 e S, dans cette période de l’art nouveau. 
Sur un laps de temps assez court, ce mouvement qui concerne toute l’Europe au même moment, est très représentatif de la recherche du mariage du beau et de l’utile. Un des buts de tous ces artistes luttant contre le classicisme est de de transformer l’environnement en petit paradis terrestre. Construire un monde où l’art serait partout et pour tous.
C’est dans ce contexte que Béatrice veut nous emmener.
©Béatrice Balloy

Nous partirons avec des modèles de Klimt, qui n’est pas le seul artiste de cette période, loin s’en faut.
Nous verrons aussi des œuvres de Vittorio Zecchin, de quoi nous inspirer largement.

Béatrice nous invite à choisir un modèle et grâce à la grille modulaire carrée de nous créer notre propre sujet inspiré de tous les modèles présentés.

Nous avons certaines contraintes : le partage du tiers dans la composition, le format carré ou allongé, le respect des formes, des espaces, placer des imbrications … en route !

Beaucoup de représentation de la « femme », de personnages longilignes, très verticaux avec la nuque cassée, de silhouettes en robe très ample et du travail autour de l’or. Il est aisé de voir une influence japonaise avec une utilisation restreinte de la décoration, l’équilibre entre l’espace négatif et positif, les couleurs vives, les contours linéaires …

C’est l’occasion de tester la pose de l’or avec le gesso, l’assiette à dorer ou encore les ors synthétiques. Nous utiliserons des aquarelles et de l’encre de chine pour les grandes surfaces noires.
Nous jouerons avec nos pinceaux et nos plumes fines pour les motifs de décoration.

Durant ces deux jours, les œuvres vont prendre forme et les couleurs vont éclater sur les parchemins. 

Du plus petit format au plus grand, l’ardeur est là, peaufinant un détail, recherchant LA couleur adéquate, le tout sous l’œil de Béatrice qui distribue ses conseils à toutes et à tous. 
Encore un stage qui se termine trop vite …
À nous de continuer cette belle découverte de l’enluminure revisitée dans une version moderne qui a véritablement plu à tout le monde.
©Béatrice Balloy

 

©Béatrice Balloy

Merci à Béatrice pour ce stage et à vous toutes et tous pour votre participation. 
Encore une très belle expérience.
Les résultats sont prometteurs, un peu de travail à la maison et notre oeuvre sera terminée.
Il était temps de se revoir, on a bien ri, on a bien travaillé et on va certainement se revoir très bientôt.

Geneviève

Lire ...

<<  <  Page  3 sur 3

Déambulations typographiques