Compte rendu

Estrangelo et composition

Dans le cadre des Incontournables d'Interligne à Éghezée, les 14, 15 et 16 juillet 2021
Animé par Geneviève Ensch

Étrange, étrange que cette écriture estrangelo …
Etymologiquement, estrangelo se traduit en grec : ce qui est arrondi. Cette écriture est la forme la plus ancienne de l’alphabet syriaque. Alphabet qui se situe entre l’araméen et l’arabe.
S’il est issu effectivement du premier, il a de surcroît suggéré le deuxième.

On compte trois types d’écritures dans le syriaque : l’estrangelo, le serto et le madnhoyo.
Cette graphie s’écrit de droite à gauche.
C’est une écriture cursive, certaines lettres sont rattachées les unes aux autres. L’alphabet est composé de 22 lettres. Elles sont, en principe toutes des consonnes et les autres petits signes utilisés seraient des indications de voyelles.
L’estrangelo n’est presque plus pratiquée de nos jours.
Geneviève Ensch, après nous avoir alléché sur le programme de ces trois jours, distribue un extrait d’un texte en estrangelo.

Nous allons plus privilégier le signe et nous allons travailler de gauche à droite.
À nous de nous approprier les signes, des séquences qui nous plaisent et de les travailler.

Geneviève nous donne des consignes sur les instruments à utiliser, cela va de la pipette à l’abaisse-langue en passant par la plume palette, le crayon de papier, celui de couleurs, la plume fine ….

Nous avons utilisé pas mal d’encre et testé la vitesse de coagulation du brou de noix sur certaines de nos feuilles et quand le papier fuse, cela peut donner des signes qui peuvent s'interpréter de bien des façons.
©A.G. ©V.T.
Trois jours intensifs sous une pluie diluvienne qui saccageait nombre de régions dans notre belle Belgique. Au fur et à mesure, Geneviève nous prodigue ses conseils avisés et nous donne des indications pour créer notre livre relié qui clôturera notre stage. ©D.L.
©B.M. ©G.B.
©M.D. ©S.W.
©B.G.

                                                                                   ©V.D.
Merci à toutes les participantes. Nous avons pensé aux absentes pour cause de cave inondée.
Merci à Geneviève Ensch pour ce superbe stage. À quand trois jours sur d’autres thèmes ?
                                                                                                                                        Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Les 18, 19 et 20 juin 2021 à l’abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Faisons un bond en arrière … en un éclair retrouvons-nous au milieu de 16e siècle. Imaginons-nous à Rome … pourquoi pas à un cours d’écriture avec Giovanni Francesco Cresci.
Nous avons choisi G.F. Cresci car, depuis peu, il a été nommé Calligraphe "scriptor latinus" de la Bibliothèque Vaticane. Il a aussi obtenu la nomination d’auteur de la Chapelle Sixtine avec le motu proprio de Pie IV le 25 mars, après avoir remplacé l'écrivain Jean Scobedo.
Il est connu pour sa rivalité avec Giovanbattista Palatino en raison des différences que les deux calligraphes ont en termes de manière de construire des lettres: Palatino croit fermement à la construction géométrique contrairement à Cresci qui exécute les techniques des anciens Romains à main levée, recommandant toujours la pratique de la ligne et qui considére la construction géométrique de G. Palatino comme "fausses normes".
Avec comme modèles, les pages de son livre de « 'il perfetto Scrittore » publié en 1569, nous taillons nos plumes et … revenons à l’abbaye de Maredsous …

Contrairement à Cresci, nous n’utiliserons pas d’encre avec du sulfate de fer, mais bien notre brou de noix.

Facile ? Et bien non ! Il nous faudra quelques temps pour maîtriser le geste, la remontée de la plume et la fluidité de notre encre.

Pas de plume taillée, juste une plume de ronde et notre porte-plume habituel.
Après quelques mois sans stages, très vite nous nous remettons dans le bain et nous traçons nos portées, nous trempons la plume et nous reproduisons les modèles de cette très belle graphie …

Vous ai-je parlé de la goutte ? C’est tout un travail pour que ce début de trait ressemble à une goutte et pas à un pâté …


Laurent, en formateur … nous distille conseils après conseils pour arriver samedi soir à pouvoir écrire une phrase, un mot, une citation dans l’esprit de Cresci.

Dimanche, relevés d’une soirée pluie, éclairs et foudre nous sommes à nouveau attablés, consciencieux pour tracer nos phrases, soit en capitales, soit en petite citation.
Un texte court, long assez pour composer.

Il nous est permis de rajouter des arabesques, d’orner nos lettres avec panache, d’adoucir les courbes, de dérouler les formes …
Nous allons débuter nos essais de compo avec le crayon. Du modèle neutre, nous devrons passer aux variantes et puis à l’intégration des capitales.
Et oui, les bonnes habitudes reprennent et on l’attendait, il y a un devoir. 
Nous nous reverrons en novembre.
Quel plaisir ce fut de vous revoir, de partager, d’écrire ensemble, de passer de belles soirées en fous-rire et de se retrouver dans l’ambiance de l’abbaye. 
Merci à vous tous ! Bonnes vacances et bon devoir !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

La rustica au pinceau

La rustica au pinceau

Les 3 et 4 octobre 2020
Animé par Laurent Rébéna

Entre deux confinements, "Calli en Gaume" a reçu Laurent Rébéna
pour un week-end sur la "Rustica au pinceau".
La formation a été riche historiquement parlant : l'origine de l'écriture, ses utilisations au quotidien, l'aperçu des traces à Pompéi, ...
L'apport technique a pareillement concerné le matériel et les principes d'utilisation. 
Les démonstrations nous ont ravis tout au long de ces deux jours.
Pour ce thème, Laurent a proposé trois approches de la Rustica accompagnées
d'une documentation étoffée.
Un sujet qui a enthousiasmé l'ensemble des stagiaires par l'ensemble de l'enseignement
et l'accompagnement "masqué" de notre guide parisien.
Merci à tous.
Fabienne K.
Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRD

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRE

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRF

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRG

Lire ...

Compte rendu

Quelques cursives gothiques 3e week-end

Quelques cursives gothiques 3e week-end

Retrouvailles après 7 mois, masqués et enthousiastes, nous étions parés à nous retrouver pour 3 jours de calligraphie.

CR_20_09_QQCG12

Pour ce premier week-end de reprise des stages à l’abbaye de Maredsous, Laurent Rébéna avait décidé de rassembler deux groupes.
Quelle belle idée, pendant que les marrons et les pommes tombaient dans les jardins aux alentours, nous étions penchés sur notre dossier. Dossier de 16 pages issu des Archives du Calvados, un certificat de cautionnement de 2000 écus datant de 1596.

CR_20_09_QQCG15

La démo du jour nous sera expliquée dans les moindres détails. Le tracé, la taille du document, la traduction du « vieux français », les hauteurs de lettres, les quelques abréviations, les contractions, les ligatures et bien entendu l’histoire de l’écriture de cette époque.

CR_20_09_QQCG6

À nous de nous pencher sur nos pupitres et de nous approprier l’écriture.

CR_20_09_QQCG7 CR_20_09_QQCG9
CR_20_09_QQCG10 CR_20_09_QQCG11
Nous écrirons sur des hauteurs de moins de 3 mm. Après avoir apprivoiser le texte « exemple », nous pouvons nous lancer dans des phrases, des textes contemporains. 
CR_20_09_QQCG13
CR_20_09_QQCG14
Pas facile, mais pas insurmontable. Avant de lire le programme du dimanche, voici un petit échantillonnage de nos devoirs. Nous les avons découverts le vendredi soir et nous en avons avalé notre masque ….

CR_20_09_QQCG27©Agnès R.

CR_20_09_QQCG26©Aude D.

CR_20_09_QQCG21©Rita F.

CR_20_09_QQCG25©Brigitte V.

CR_20_09_QQCG22©Michèle H.

CR_20_09_QQCG24©Geneviève B.

CR_20_09_QQCG23©Gérard D.

Dimanche, Laurent nous suggère, après nous être essayés à la plume d’oie taillée, d’actualiser cette écriture en la dessinant, en changeant d’instrument, en se servant du double-crayon, en exagérant nos traits, bref à nous de nous lâcher !

CR_20_09_QQCG1

CR_20_09_QQCG3

CR_20_09_QQCG8

CR_20_09_QQCG2


Toujours penser au beau, à la composition, à la mise en page …

CR_20_09_QQCG4

CR_20_09_QQCG5

CR_20_09_QQCG16

CR_20_09_QQCG20

CR_20_09_QQCG19 CR_20_09_QQCG18

De très belles réalisations naissent en même temps qu’un projet pour un 4e week-end dédié à la « cursive gothique ». Je vous tiens au courant dans les prochaines semaines.
En attendant, il y a un devoir ...
Un petit mot pour Fr Christophe qui, le 10 octobre, recevra l’ordination sacerdotale. Félicitations !

CR_20_09_QQCG28

Un énorme merci à vous tous pour ce premier rendez-vous au bout de 7 longs mois. Merci pour ce week-end rempli de rire, de fou-rire, de partages et de concentration. Merci à l’abbaye qui avait établi toutes les normes sanitaires et merci de leur accueil. C’est toujours un plaisir de nous y retrouver et d’y rencontrer la communauté.
Merci à Laurent pour sa faculté de nous tenir en haleine et de nous pousser toujours plus loin, vivement les prochains week-ends !

Geneviève

Les 25, 26 et 27 septembre à l’abbaye de Maredsous. Dans le cadre des formations "Métamorphoses" animées par Laurent Rébéna.

 

Lire ...

Compte rendu

Rustica et textures

Rustica et textures

Dans le cadre des Incontournables à Èghezée, organisés par Interligne
Les 22, 23 et 24 juillet 2020
Animé par Geneviève Ensch

Premier stage depuis quelques mois ...

Geneviève Ensch nous a tout de suite installées dans l'ambiance. Nous devrons terminer nos trois jours avec un livret relié de nos plus belles réalisations.
Petite mise en bouche avec les bases de la Rustica.

La rustica tire ses formes des capitales monumentales.
On la retrouve sur les murs, sur les affiches où elle annonce les faits importants de la cité. Elle permet aussi de s'exprimer grâce aux graffitis. Elle se trace debout, généralement au pinceau ou avec des bouts de charbon.

 

Elle se mêle aisément avec la capitale romaine qui reste une écriture de prestige, car elle est plus cursive.
On la retrouve aussi sur les tablettes et sur les papyrus. Elle a pour vocation, alors, la transcription de comptes commerciaux ou encore la sauvegarde d'une trace écrite.

À nous de prendre nos plumes et de tracer nos traits. 70°, cela ne s'acquiert pas sans peine. Les doigts se crispent, la plume vit sa vie toute seule sur le papier, elle n'en fait qu'à ses tirades : elle ne nous écoute pas. Mais nous sommes bien décidées à lui tenir tête.
On pense rustica, on respire rustica, on pivote du fût en rustica ...

©Geneviève Ensch
©C.B ©L.V

©P.L

©B.G

 

 

 

©S.W©A.F.B

©C.L

Pour copier une dernière fois nos petits tableaux et passer au net.Sueurs et crampes, ce n'est pas le titre d'un film ...
mais l'aboutissement de ces trois belles journées.
De riches réalisations sont nées, même pour les personnes qui avaient peu pratiqué.
On en redemande !
Promis, on refera des stages.

©G.B

C'est dans des carrés confinés que nous allons travailler. Quand nos traits se stabilisent, voici le moment de se servir de différents instruments. Ensuite, viennent les différentes consignes.
Notre phrase, cent fois répétée sera notre fil directeur, reproduire nos mises en page brouillons.

 

Merci pour tout à toutes, ce fut une réelle joie de vous rencontrer ou vous revoir. Merci à notre formatrice Geneviève Ensch!

Geneviève

 

Lire ...

Page  1 sur 3  >  >>