Interligne

Du 8 mai 2018 au 26 août 2018

Pour la première fois de son histoire, le monastère royal de Brou retrouve le trésor disparu légué par sa fondatrice, Marguerite d'Autriche, en réunissant les plus grands « primitifs flamands » de Jan Van Eyck à Bernard Van Orley, en passant par Robert Campin, Rogier Van der Weyden, Hans Memling... auxquels s'ajoute l'œuvre singulière de Jérôme Bosch.
Aux XVe et XVIe siècle, les villes florissantes de Bruges, Bruxelles et Anvers connaissent une effervescence artistique extraordinaire, aboutissement de l'héritage médiéval du nord de l'Europe et évolution vers l'idéal de la Renaissance. La peinture à l'huile, désormais utilisée, est une révolution pour les artistes. Elle permet une véritable avancée de l'illusionnisme, de la mise en scène de la lumière et des ombres. Les peintres excellent dans l'imitation minutieuse des pierres précieuses, des étoffes et draperies somptueuses et autres matériaux de luxe...
Lire la suite

Monastère royal de Brou
63, boulevard de Brou
Bourg-en-Bresse



© Copyright 2004-2018 - www.INTERLIGNE.org
Conception : Marc Salmon - Hébergement : OpenTP