Interligne

Les 18 et 19 mars 2017
Organisé par Interligne à l'Abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Premier week-end du 8e Métamorphoses consacré à l'anglaise. Laurent Rébéna nous propose de travailler les capitales. Avec des références comme Thomas Tomkins, George Bickham ... nous avons pensé qu'il nous serait aisé de débuter nos gammes... Une première démo pour bien nous montrer les traits de base et c'est confiants que nous nous asseyons derrière nos feuilles pour ouvrir les ....

- Régler les feuilles à 54 ° ... là, le gabarit nous est bien utile !
- Essayer nos plumes coudées. Celle-ci gratte, celle-là ne laisse pas passer l'encre et une autre nous fait des traits bien trop épais. Enfin, nous la trouvons !
- À notre meilleure convenance trouver la bonne hauteur au millimètre près. L'amplitude de notre main sera le seul frein aux ornementations florissantes.
- Tremper sa plume dans l'encrier et se lancer dans les premiers traits. Des pleins et des déliés se succèdent, mais où mettre le poids ?
- Quand appuyer ?
- Quand relever la pression ?
- Pas de cercles, juste des arabesques.

Et là, tout ce qui nous paraissait simple, «sortant» de la main de Laurent, nous demande force et concentration pour des résultats qui ne sont pas trop à notre goût ...
Peu à peu nos mains s'échauffent et les volutes, timides tremblantes, deviennent plus contrôlées.


C'est ainsi que s'achève notre première journée dans le silence (quoique) et le bruit de la plume qui trace sur le papier.

 

Juste prendre le temps d'admirer le printemps qui pousse dans les jardins ...

 

Laurent enjoué, poursuit notre apprentissage le dimanche. Si nous parvenons à réaliser une belle lettre, il faut que nos pleins et nos déliés soient placés aux bons endroits et que la lettre soit élégante !
Laurent nous explique avec des exemples comment mieux dompter notre plume et nous propose de faire du texte.

Quelques timides phrases s'alignent et notre concentration s'étiole ... la fatigue, en cette fin de journée a raison de nous. Noter le devoir ... le long devoir nominatif et, non pas filer à l'anglaise, mais se dire au revoir.

Un stage fabuleux tant sur le plan historique que sur l'approche de la maîtrise du trait par Laurent.
On en redemande, on reviendra en juin, bien plus forts de nos exercices quotidiens !
Merci à Laurent pour ces deux beaux jours ! Bonnes fêtes de Pâques à tous !
                                Geneviève



© Copyright 2004-2017 - www.INTERLIGNE.org
Conception : Marc Salmon - Hébergement : OpenTP