Les 21, 22 et 23 septembre 2019.
Formation organisée par Interligne à l'abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna.

Il fait beau à Maredsous pour ce premier week-end de cette onzième formation.
Laurent Rébéna nous emmène en 1309. Nous avons en main un document relatif à une reconnaissance d'habitants de Bagnes.
En cette fin de XIIe siècle, on voit apparaître une écriture issue des formes simples des écritures gothiques.
On les trouve sous deux formes :
- documentaire pour la correspondance, les actes notariés et les archives,
- livresque pour les livres laïques et religieux.

 

Nous allons comprendre les lettres unes à unes. Les formes de ces minuscules issues sans doute d'un tassement, d'une réduction des lettres de la gothique textura nous surprend à plus d'un titre. Le document nous paraît, au premier abord presqu'illisible.

 
 

Petit à petit grâce à la démonstration de Laurent, le texte se dévoile peu à peu. C'est sans compter sur les nombreuses ligatures. Pas d'écriture de haut format, nous travaillerons sur 4 mm de hauteur.

C'est peu, 4mm, en effet. Recopier une fois l'alphabet, s'approprier les divers traits et se lancer dans la copie d'extraits de notre modèle.
Ne pas oublier la composition, les divers instruments et tenter de faire du "beau".

 

Certaines lettres se ressemblent et la lecture en est compliquée. Entre le c, le e et le t ... nous éprouvons quelques difficultés. Ce n'est pas cela qui va nous arrêter. Une citation en français, quelques hésitations et nous voilà partis ... Laurent, en guide expérimenté nous donne les consignes pour avancer.

Il nous faudra de la patience pour que nous domptions nos premières citations... et la mise en page ... autant d'éléments à tenir en compte. Samedi se termine après un court sejour dans l'ascenseur ...

 

 

Dimanche nous verra avec d'autres instruments en main, afin de jouer avec les lettres. Des couleurs sortent des plumes et se couchent sur les papiers foncés. Tout le monde est motivé, la démonstration de Laurent et nos exercices de la veille nous ont donné confiance.

 
   
 

De très belles réalisations sèchent un peu partout et les travaux regorgent d'inventivité et c'est avec regret qu'il faut noter l'intitulé du devoir et ranger notre matériel.

Un énorme merci à Laurent pour ce premier week-end. Merci à tous pour nos échanges et pour nous avoir soutenues Danièle et moi ... Vivement janvier ! Geneviève